IL SE PASSE DES CHOSES #1

IL SE PASSE DES CHOSES #1

18.00

un livre de GUILLAUME CHAUCHAT

* 96 pages noir et blanc sur Munken Print White 115 g
* 21 x 29.6 cm / épaisseur 1.5 cm
* couverture cartonnée
* reliure cousue avec tranchefile
* ISBN 978-2-919242-13-9 / EAN 9782919242139
* Parution 06/2013

Quantity:
AJOUTER AU PANIER
 

Un vagabond chantant du blues, un couple d’amoureux sur un banc, un suicidaire au bord d’une falaise… Courtes saynètes, poésies visuelles, personnages qui se croisent et se recroisent pour former la toile de fond du livre : l’introduction s’achève, le récit peut commencer.
Un enfant est dans son lit, à la veille de ses sept ans. Demain, son père l’initiera au rituel qui fait la fortune de sa famille depuis deux cent ans : une formule magique ardue, un louis d’or qui se multiplie… La pression est grande sur les épaules du petit bonhomme. Souhaitons-lui d’éviter le désastre ! Qu’adviendrait-il de lui s’il n’y arrivait pas ? Ou pire, si, par quelque étrange hasard, il n’arrivait à rien d’autre que de transformer l’or en caoutchouc ?


Il se passe des choses est le premier mouvement d’un triptyque élégant et délicat sur le poids du destin familial. On y découvre le travail de Guillaume Chauchat, dessinateur virtuose dont l’économie de moyens souligne avec force la justesse et la sensibilité de ses lignes épurées, dans la lignée d’un Steinberg ou d’un Sempé. Personnages attachants, drôlerie des situations et poésie fugace construisent son univers fin et cocasse.

 

Découvrez les premières pages du livre :


« CE QUI FAIT VIBRER LE RÉCIT, COMME UNE ESTOCADE AUX IDÉES REÇUES […], C'EST LE TRAIT LIBRE ET NÉANMOINS PRÉCIS :
UN ART MINIMALISTE QUE CE BRILLANT AUTEUR PINCE-SANS-RIRE APPLIQUE À SES PERSONNAGES,
DES SILHOUETTES ELLIPTIQUES SAISIES DANS UNE POSTURE INSOLITE OU FROIDEMENT DÉCALÉE.. »

TÉLÉRAMA, SÉLECTION DE NOËL 2013

« CHAUCHAT N'A BESOIN QUE D'UN TRAIT POUR SE MUER EN CONTEUR. »

20 MINUTES

« LOIN D’ÊTRE UN EXERCICE DE STYLE, CETTE ÉPURE TOUTE EN SOUPLESSE IMPRESSIONNE,
 SURTOUT POUR UN PREMIER LIVRE,
QUI DE FAIT NE RESSEMBLE À AUCUN AUTRE. »

BODOÏ [***]